Le regroupement des CGP : une pratique en pleine expansion

PUBLIÉ LE 18/05/2017

D’année en année, le métier de Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP) est sujet à de nombreux bouleversements, notamment à des réglementations plus exigeantes et à un niveau de formation plus élevé. Face à ces nouvelles contraintes, nombreux sont ceux qui choisissent de se regrouper en s’associant entre eux afin de faire face aux difficultés qu’ils rencontrent (notamment pour les CGP isolés).

Les avantages sont nombreux et répondent à une véritable attente : mutualisation des moyens, partage des compétences, échanges des bonnes pratiques, rupture avec la solitude, meilleure négociation avec les fournisseurs…

 

Le regroupement...une nécessité pour un meilleur développement ?

Qu’ils soient à titre informatif ou formatif, sur le plan économique, financier et juridique, les bienfaits de ces regroupements sont réels et les avantages multiples. Ils permettent d’apporter une véritable valeur ajoutée comme la croissance du cabinet, l’acquisition de nouvelles compétences et par conséquent, la mise en place de nouvelles stratégies commerciales nécessaires à un développement pérenne.

En s’associant, les CGP peuvent développer des relations interprofessionnelles nécessaires à la bonne exécution des missions confiées et dégagent du temps pour une meilleure prospection commerciale. Puis de façon secondaire, ces groupements assurent également un poids supérieur face aux fournisseurs, aident à rompre avec l’isolement et à mutualiser les compétences autour d’une réflexion groupée (échange de points de vue, confrontation des expériences, information, formation, etc.)

 

Une solution optimale et incontournable ?

Les réglementations sont de plus en plus contraignantes, de part la lourdeur administrative et procédurale et demandent aux CGP de la rigueur, du formalisme et beaucoup de temps.

Le regroupement de cabinets est alors devenu une pratique quasi obligatoire. La solitude fait qu’il est impératif de s’entre-aider mutuellement pour une meilleure croissance.

 

Quels sont les avantages d’un regroupement ? 

Cette pratique est née dans les années 90.

Qu’il s’agisse d’associations à but non lucratif ou de sociétés commerciales, il existe plusieurs possibilités de se regrouper mais la finalité reste la même : accroître la croissance des cabinets afin de faciliter l’exercice du métier. Et selon un proverbe africain bien connu....Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin.....

 

Retour aux actualités